Early Venous Reflux Ulcer Trial



Menée au Royaume-Uni, la première étude mondiale sur des échantillons, statistiquement significatifs de patients souffrant d’ulcère veineux, a démontré la pertinence d’une chirurgie précoce.

L'étude a été présentée par Alun Davies, EVRA chief investigator – Imperial College, London, United Kingdom, à l'occasion du prestigieux Charing Cross International Symposium tenu en avril 2018.

Le bilan

L'évaluation scientifique a permis la mise en évidence d'améliorations substantielles liées à la mise en oeuvre de la chirurgie précoce, en terme de : - accélération de la guérison, - diminution de la récidive ulcéreuse, - réduction globale des coûts, liés à l’intervention chirurgicale et aux soins infirmiers. Pour information, le traitement de l’ulcère veineux représente 2% de la dépense en soins de santé au Royaume-Uni.

TVC Medical

Il nous a paru important de communiquer l'existence de cette étude, dans la mesure où les conclusions rejoignent parfaitement le constat effectué depuis 2 ans maintenant par l'équipe TVC Medical sur le continent africain.

Avec une dizaine de cas en cours, tant au plan de l'intervention chirurgicale proprement-dite que des soins infirmiers, nos recommandations rejoignent en tous points celles issues de cette étude, pratiquée sur un échantillon plus large.

L'étude

La question abordée est la suivante : la chirurgie des veines périphériques, lorsqu’elle est pratiquée dans un stade précoce de la maladie, contribue-t-elle à une meilleure guérison par rapport au simple port de bas de contention. L’échantillonnage statistique a porté sur 450 patients : - Echantillon 1 : compression combinée avec chirurgie endéans les deux semaines - Echantillon 2 : compression combinée à l’ablation différée càd après guérison de l’ulcère Une différence significative a pu être observée en faveur de l’intervention précoce, selon les 3 critères suivants : - La rapidité du processus de guérison, avec un taux de confiance statistique de 90%

- L’absence de récidive ulcéreuse. - Le coût total, relatif à l’intervention ainsi que l’ensemble des soins, avec une probabilité supérieure à 70 %

Les recommandations actuelles En matière de traitement de l'ulcère veineux, des recommandations existent au niveau mondial . Celles-ci sont pour la plupart de classe « 2C », à savoir « Ceci est notre suggestion mais des alternatives peuvent être raisonnablement envisagées ». Pour rappel, voici les références de cette classification : - https://www.uptodate.com/home/grading-guide - https://www.uptodate.com/contents/grade/6

Les recommandations basées sur cette étude Sur base des résultats de cette étude, scientifiquement menée, les recommandations en vigueur au niveau mondial doivent être remaniées. A savoir : - Le patient présentant un ulcère aux membres inférieurs doit être dispatché le plus rapidement possible vers un spécialiste vasculaire, en vue d’une évaluation pointue de son état de santé vasculaire - Si l’incompétence veineuse superficielle est avérée, la chirurgie s’impose sans tarder, dans les meilleurs délais Enfin, il est primordial qu’un budget soit alloué à l’information du patient et à la formation des infirmières afin de favoriser le processus ci-dessus. L’étude a en effet démontré la pertinence budgétaire, càd la réduction à terme des coûts globaux en soins de santé, lorsque cette démarche est suivie. La présentation https://www.cxsymposium.com/evra-early-venous-reflux-ablation-ulcer-trial-presented-for-the-first-time-at-the-charing-cross-symposium/


#information

  • Facebook Social Icône
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icône

© 2016 - 2020 - TVC Medical - 77 Ave. Kenge - Q/ Diomi - C/ Ngiri-Ngiri - Kinshasa, RD Congo

TATETE.LOGO.02.02.b.png