• Facebook Social Icône
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icône

© 2016 - 2020 - TVC Medical - 77 Ave. Kenge - Q/ Diomi - C/ Ngiri-Ngiri - Kinshasa, RD Congo

Le traitement endoveineux par sclérothérapie

L’écho-sclérose à la mousse consiste à mettre hors d’usage une veine variqueuse : on parle d’« ablation endoveineuse ».

 

A cet effet, l’intervention s’appuie sur deux gestes techniques : l’échographie et l’injection intravariqueuse d’un agent mousseux, composé d’une matière sclérosante diluée dans un air stérile. Le phlébologue effectue l’intervention en s’aidant d’un guidage échographique en vue de contrôler l’aiguille d’injection, en particulier lorsque la veine n’est pas suffisamment visible ou accessible.

L’acte est pratiquement indolore. Il ne nécessite pas d’anesthésie, même si une crème anesthésiante peut être utilisée dans les cas de sensibilité exacerbée.

 

L’étendue et la taille des varices peuvent justifier plusieurs séances consécutives.

Indication

Cette technique peut être appliquée dans nombre de situations, à savoir dans le traitement des varices réticulaires en général et des télangiectasies en particulier.

 

Il importe néanmoins de tenir compte de la taille des veines traitées. Si aucune limite inférieure ne paraît faire obstacle à sa mise en œuvre, l’écho-sclérose paraît néanmoins contre-indiquée pour un diamètre de veine supérieur à 6 mm, en raison d’un taux de recanalisation plus élevé par rapport celui observé dans les techniques chirurgicales ou d’ablation thermique.

Effets secondaires et complications

Les effets secondaires bénins sont le « bleu » et l’induration de la veine ainsi que la pigmentation. Migraine et flou visuel en cours d’opération peuvent se manifester. Quoique rares, les complications sont la phlébite, la nécrose ou l’accident neurologique.

Soins

Il sera demandé de porter des bas de compression durant une à quatre semaines après l’intervention. Les pansements pourront être généralement retirés des points d’injection quelques heures après l’intervention.

Sous l’effet du produit sclérosant, la varice se transforme en un cordon fibreux qui va régresser et, le plus souvent, finir par disparaître.

Résumé

Si l’écho-sclérose à la mousse s’avère être une méthode économique, elle présente toutefois l’inconvénient de pouvoir nécessiter des injections répétées.

 

Sauf en cas de contre-indication, l’ablation thermique lui sera donc généralement préférée. Mais l’on pourra y recourir soit en cas de récidive variqueuse compte tenu d’une mise en œuvre peu contraignante soit en complément des techniques thermiques ou chirurgicales.

Aperçu général des traitements

Aperçu des techniques : Cliquer ici.

TATETE.LOGO.02.02.b.png